Effets du chlore dans les piscines sur la santé

Le chlore dans les piscines peut mettre en danger la santé des jeunes enfants s’il est régulièrement éclaboussé. L’asthme est une maladie respiratoir secondaire à la natation pratiquée dans les piscines.

Infections respiratoires chez les enfants en rapport avec le chlore des piscines

Les jeunes enfants qui barbotent dans des piscines chlorées (à l’intérieur ou à l’extérieur) sont plus souvent exposés à des infections pulmonaires, à de l’asthme permanent et à des allergies respiratoires.

Des bronches malades à cause du chlore dans les piscines

Les scientifiques ont vérifié la santé de 430 enfants belges de maternelle et ont demandé à leurs parents de remplir des questionnaires sur les antécédents médicaux et le comportement de leurs enfants en matière de natation. L’étude a révélé que 36 % des enfants qui ont été dans des piscines chlorées avant d’atteindre l’âge de trois ans souffraient déjà d’infections pulmonaires telles que la bronchiolite aiguë. Parmi les enfants qui n’ont eu aucun contact avec les piscines chlorées, le pourcentage de ces maladies n’était que de 24 %.

Bronchiolite causée par le chlore des piscines

La bronchiolite aiguë est une infection virale des bronchioles (les petites branches des bronches), qui peut survenir en particulier chez les bébés au cours des deux premières années de la vie. Il a été démontré que les enfants qui vivent dans des familles de fumeurs et ceux qui n’ont pas été allaités sont plus à risque. Apparemment, les éclaboussures dans les piscines chlorées sont désormais ajoutées comme facteur de risque supplémentaire de bronchiolite.

Un composé chimique affaiblit les poumons des enfants

Les scientifiques disent que le chlore des eaux de baignade forme avec la sueur, la salive et les particules d’urine de tous les baigneurs un composé chimique qui peut attaquer et affaiblir les poumons. Dans les poumons déjà plus faibles et encore en développement des jeunes enfants, cela pourrait bien sûr augmenter considérablement le risque d’infection.

Piscine intérieure ou extérieure ? Que disent les statistiques ?

Les chercheurs ont découvert que le risque d’infection des enfants est nettement plus élevé dans les piscines intérieures que dans les piscines extérieures. Les enfants qui ont passé plus de 20 heures dans des piscines extérieures chlorées avant l’âge de deux ans courent deux fois plus de risques de contracter une bronchiolite que les enfants qui sont tenus à l’écart des piscines extérieures. Dans les piscines intérieures, les enfants ont été exposés à un risque d’infection 3,5 fois plus élevé.

Le pays a besoin de piscines sans chlore

Bien que la natation soit fondamentalement une façon saine et joyeuse pour les enfants de passer leur temps, elle peut en fait être nuisible à leur santé si elle a lieu dans des piscines chlorées. Bien sûr, plus personne ne devrait désormais interdire à ses enfants de nager et de barboter. Peut-être y a-t-il un lac près de chez vous qui pourrait être préféré aux bains chlorés, c’est une bonne idée n’est-ce-pas ?

Peut-être souhaitez-vous créer un étang de baignade privé avec vos voisins ? Vous pouvez aussi choisir une piscine pour votre enfant qui est entretenue sans chlore. En attendant, il existe des systèmes d’entretien de piscines sans chlore qui fonctionnent à base d’oxygène ou d’ozone ou d’autres méthodes inoffensives.

Si plusieurs parents sont du même avis et veulent seulement laisser leurs enfants nager dans une eau sans chlore, ils pourraient peut-être, pour la santé de tous les baigneurs, même lancer une initiative et encourager la conversion de leur piscine locale intérieure ou extérieure.

Les piscines intérieures sans chlore n’existent pas vraiment. Cependant, dans certains hôtels on trouve des bains sans chlore. On peut toujours les essayer également et noter la différence.