Piscine hors-sol : comment l’entretenir ?

Piscine hors-sol

Pour profiter du soleil à votre domicile et en famille, les piscines hors sol en acier, en bois ou tubulaire sont idéales. Mais pour une grande durabilité, l’eau du bassin doit être entretenue de manière régulière. La piscine en elle-même doit être nettoyée puis elle doit être stockée soigneusement pour l’hiver.

Le traitement de l’eau

Ces piscines présentent l’avantage d’être moins chères que des piscines enterrées. On constatera de réelles économies grâce à l’achat de piscines hors sol sur distripool.fr. Pour garder une eau propre, limpide et sans algues, il suffit de suivre quelques règles précises. Il s’agit d’actions qui prennent quelques minutes par semaine. Avant tout, vous devez remplir votre piscine hors sol en bois ou acier avec l’eau du robinet plutôt qu’avec une eau stockée dans un puits. Vous devez suivre le taux de PH et le corriger en apportant du chlore, du brome, de l’ozone ou en réalisant un traitement par électrolyse. Les bandelettes ou les liquides réactifs vous aident d’abord à l’analyse. Ils doivent détecter un PH entre 7.0 et 7.4. Si ce n’est pas le cas, le chlore se place dans un diffuseur ou directement dans l’eau en respectant le taux de 1 à 2 mg par litre. Équiper votre piscine hors-sol d’une pompe de filtration avec électrolyse permet de produire du chlore de manière automatique. Il s’agit d’une méthode plus économique sur le long terme et qui rend l’eau salée plutôt que chlorée. Pour une eau pure, il est possible également d’opter pour le brome lorsque votre piscine est exposée aux rayons du soleil ou pour l’oxygène actif, un produit plus écologique.

La filtration et le nettoyage de la piscine

Après vous être procuré votre piscine hors sol en ligne et avoir purifié l’eau, l’entretien doit avoir lieu de façon hebdomadaire afin d’éviter une eau verte ou glissante. D ‘abord, à l’aide d’une épuisette télescopique par exemple, les déchets, feuilles et insectes doivent être extraits. Le liner de la piscine hors sol doit être lavé avec un balai spécifique, un aspirateur ou un robot, ceci afin d’enlever la terre ou le sable déposé par les baigneurs. Une brosse de parois et de fond ou une simple éponge suffira pour retirer les impuretés, les surplus de crème solaire et les algues. Enfin, les différents équipements comme le filtre, les paniers des skimmers ainsi que le préfiltre de la pompe ne doivent pas être négligés.

Les algues et autres particules se dispersent le plus souvent en journée, le moment où la filtration doit avoir lieu. En général, après le bain, le système doit être branché. Durant la période d’utilisation et si l’eau dépasse 15°C, elle doit être filtrée tous les jours. Plus la température sera élevée et plus le bassin est grand, plus la durée de filtration doit être longue. Dans votre piscine hors-sol en bois, l’eau peut rapidement devenir trouble en l’absence de filtre à cartouche propre. En effet, le risque est de réduire le circuit hydraulique ou de faire fonctionner la pompe sans grand effet. Ce filtre doit être nettoyé puis remplacé lorsqu’il vous semble trop sale.

L’hivernage de votre piscine en bois, en acier ou tubulaire

La période estivale terminée, si vous préférez garder votre piscine hors-sol à sa place et remplie, il faudra placer les bouchons au niveau des buses et la couvrir précautionneusement. Le PH sera à contrôler de manière mensuelle et la vidange sera nécessaire après trois ou quatre ans. Pour une piscine tubulaire, mieux vaut la démonter, la plier sur une surface lisse et la ranger dans un endroit abrité et isolé du froid. Avant de vidanger vers un endroit où l’eau s’écoule comme il faut, le système de filtration est à purger, l’ensemble de la piscine hors sol nettoyé. Le liner de la piscine hors sol doit être totalement sec avant le stockage


Achat de spa de nage sur mesure : conseils pratiques
Comment choisir le bon professionnel pour sa piscine ?